Un artefact vous a choisi, vous avez fait le pacte, il vous a donc confié ses pouvoirs. Mais vous n'êtes pas le seul, la bataille contre les autres débute.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Enjolras Equiem, Grand sénateur d'esthesia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Enjolras Equiem
Admin
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 28/04/2015
Age : 33
Localisation : Moscaw

MessageSujet: Enjolras Equiem, Grand sénateur d'esthesia   Ven 5 Juin - 21:42


Prénom Nom



▲Enjolras (Leonid) ▲Equiem (Pestov) ▲ Enjo ; le sénateur d’Acier.▲36 ans▲Russie ▲ Grand sénateur d’Esthesia. ▲ cœur, palais sénatorial. ▲

Possedez-vous… L’Artefact


•Artefact : Oui
•Rang : Empereur
•Elément : Feu
•Apparence : L’artefact est sous la forme d’une bague argentée avec un ornement rouge, comme une pierre précieuse.

Qui suis-je ?





Description physique
Harassé par son travail et ses exercices physiques, le corps d’Enjolras est ridiculement maigre. Le politicien ne prend pas des repas complet et équilibrés, même durant les sommets mondiaux. Pour autant même si le gras est dur à trouver chez le sénateur, le muscle, a l’inverse, est dur à ne pas trouver. Le sénateur a un corps sculpté sur chacun de ses organes, finement dessiné sur le torse et plus prononcé sur les bras. Ses doigts sont longs et fins, et ses mains sont des plus habiles.

La souplesse de l’homme est d’ailleurs remarquable, pouvant se déplacer rapidement et agilement en toute occasion. Ce pourquoi, excepté l’artefact, l’homme utilise généralement des armes blanches couteaux, épées longues, et sabres.

Les cheveux d’Enjolras méritent un paragraphe indépendant. En effet l’homme a les cheveux bleus, ces derniers ont subit beaucoup de moquerie de la scène internationale, étant de toute évidence une teinte. En réalité il cache un traumatisme de l’homme, le dirigeant ayant vu ses parents se faire assassiner devant lui par un jeune garçon aux cheveux d’un rouge profond, et ayant lui-même une crinière rousse pétante, le jeune garçon ne pouvant le supporter s’est fait teindre les cheveux en bleu a l’adolescence. Et même aujourd’hui, alors qu’il a dépassé son traumatisme il continu son rituel de se teindre les cheveux en mémoire de ses parents.

Les cheveux d’ailleurs ont généralement deux coiffures. Une relâchée, la plus habituelle, où ses longs cheveux sont séparés en deux mèches tombantes sur ses épaules. Et une autre plus rare, réservés aux sommets mondiaux, plus stylisée et recherchée, et que seul notre bien aimé chef d’état n’arrive pas effectuer.


Les vêtements d’Enjolras sont eux aussi en demi-teintes. En publique stricts, serrés, froids. Couvrant l’entièreté de son corps, voir plus pour les cérémonies officielles ou il doit porter une cape. Puis ensuite en privé, des vêtements plus amples, et plus courts. Mais surtout plus chaleureux.
Description du caractère
Enjolras est jeune, un peu plus de trente ans, mais il garde un tempérament d’acier. Généralement bienveillant pour tout le monde, il n’en reste pas moins impulsif. En effet il n’est pas difficile d’énerver le jeune dirigeant aux cheveux bleus. Au moindre détail inhabituel ou imprévu, le garçon se met à fulminer de rage, et très rapidement utilise son artefact en conséquence.

Ceci explique la présence régulière d’Enjolras au stade olympe pour s’entrainer avec son artefact et se défouler. D'ailleurs Enjolras est très sportif, il court souvent dans les rues en tenue de sport dans la ville, il fait des pompes et autres abdominaux tout les matins.

La sexualité de notre cher grand sénateur n’est pas un secret, en effet ce dernier assume parfaitement son homosexualité et le revendique beaucoup sur la scène internationale. Pourtant le secret-défense entoure ses réelles relations. Vu que son fiancé est en réalité son frère il n’a pour lui que des sentiments purement fraternels. Pourtant Enjolras possède bien des sentiments amoureux mais tournés dans l’ombre vers une tierce personne, Emerias Cloud, amant dans l’ombre du cher politicien.

Enjolras est d’ailleurs très protecteur de ses proches autant son frère/fiancé que son amant, le second n’ayant tout simplement pas le droit de sortir du palais sénatorial, et le premier étant suivit en permanence par les forces de l’ordre.

Cette surprotection s’étend sur tout citoyen d’Esthesia, Enjolras étant intransigeant sur la sécurité de tous, d’où son surnom du sénateur d’Acier.

On ajoutera uns sociabilité exemplaire, et ainsi une faculté plutôt bonne à se lier d’amitié avec presque tout le monde. Mais son comportement colérique aide a l’inverse de bouder rapidement et violemment mais pas très longtemps.

Histoire
Hiver 1989. Le jeune Leonid Pestov (Пестов) voie le jour à Saint Petersburg. Il est roux aux yeux marrons et ravie toute sa famille par sa présence.

Il a un frère, Ivan Pestov, lui blond aux yeux marrons. Il est âgé de 6 ans à la naissance de Leonid. Elève brillant il est promit à un avenir prometteur au sein de la mère patrie dans le domaine scientifique.

Agata Pestov et Aleksandr Pestov sont les deux parents de la fratrie. Deux de nouveaux riches, les parents Pestov éduquent leurs fils avec dignité et patriotisme.

Le manoir familial est un des plus beaux des alentours de saint Petersburg, et le petit Leonid y vécus heureux durant sa jeunesse. Car oui le texte est maintenant au passé, se qui marque un passage tragique.

Le 22 juillet 1997, un groupe d’hommes en capuchonnés s’étaient introduit dans la propriété ayant pour cible la famille Pestov. Le petit Leonid lui avait eu un cauchemar en cette nuit, et s’était levé pour aller retrouver ses parents dans leur chambre. C’est lorsque les petits doigts ouvrirent avec candeur la porte pour voir un spectacle d’épouvante.

Son père a terre gisant sanglant, ses yeux vides, et la bouche ouverte. Sa mère recroquevillé au coin du mur ses ongles s’enfonçant dans ses bras jusqu’au sang par peur. Et un garçon, pas plus de dix ans, capuche retirée laissant voir sa longue chevelure rousse, ses yeux de différentes couleurs hypnotisant, habillé tout de noir, le bras tendu, une arme à feu dans sa main, pointée sur Agata.

En une seconde éternelle, la balle fut projetée violement dans le cerveau de la femme. Son corps tomba mollement sur le sol dans un lourd son grave.

Le capuchonné aux cheveux roux se retourna pour voir Leonid, sa surprise fut de courte durée, avant qu’il ne s’agenouille au cotés de l’enfant paralysé regardant dans le vide. Il lui tapota l’épaule amicalement essayant de le rappeler à la réalité, en vain.

Le roux tenta alors de parler en un russe approximatif au garçon, se qui révéla un fort accent anglais.

-Ca va bonhomme ? T’as l’air pâle ? Heu… C’est la première fois qu’un de tes proches meurt ?

Leonid répondis vaguement d’un petit spasme. Le roux soupira. Il prit l’enfant par la main et le conduit vers les deux cadavres. Arrivé à destination le petit garçon perdit ses jambes et tomba à genoux face a l’atrocité. Il bascula à l’avant et prit le corps de son père dans ses bras pour le serrer autant qu’il le put.

-voila tu va voir ca détend… tu peux pleurer si tu veux….

Le roux chercha quelque chose dans sa poche. Et en sorti uns sucette qui don au garçon maintenant couvert de sang.

-Sinon quand tu seras grand tu pourras te venger si tu veux. Ca aide à passer à autre chose… Moi c’est Alois O ‘Hard… Mais ca ne te servira pas à grand-chose pour l’instant. Enfin a plus gamin ! Et se fut sur ces mots que le roux rejoignit ses paires pour quitter les lieux…

La semaine suivant les deux jeunes garçons enterraient leurs parents. Ivan lui aussi avait rencontré les assassins, et s’était fait agressé et s’était fait arraché un de ses deux yeux, se qui le força dès se jour d’avoir un cache œil pour le moins disgracieux.

Les deux frères furent blessés par ce brusque bouleversement, mais Leonid fut beaucoup plus traumatisé qu’Ivan. Pendant plusieurs années il morfondit du noir sans progression, s’isolant du reste du monde.

C’est en 2005, alors qu’Ivan avait 22 ans, que les deux frères partirent en suède pour faire table rase de leur passé, au plus grand plaisir de Leonid.

Les deux frères immigrés, ayant tout de même un héritage plutôt conséquent, n’eurent aucun mal à se loger et à trouver des occupations. Ivan devint professeur de physique dans une université, alors que Leonid lui s’orientait vers des études en politique.

Une dizaine d’année passa. Leonid finissait de se remettre de son traumatisme, au plus grand bonheur de son frère. Quand arriva un nouveau malheur sur la fratrie, la guerre entre la Russie et la fédération européenne en 2015. L’exil allait les protéger, mais les séparer, en effet Ivan parti pour l’Amérique de nord pour rejoindre Toronto et se protéger du front, alors que Leonid voulu aller vers la frontière. En effet il avait vu dans une émission sur les militaires européennes réquisitionnés pour la guerre, la frimousse rousse qui hantait ses cauchemars. Alois O ‘Hard, assassin de ses parents était sur le front, alors Enjolras irait vers le front. Il s’engagea dans l’armée européenne et parti lui vers Paris pour se faire embarquer en avion le jour suivant vers la Turquie.

Et la le soldat troisième classe Leonid Pestov, trahis son pays natal en devenant meurtrier a son sang. Il y vit l’horreur de la guerre, mais sa réelle intention, soit le meurtre du major O’ Hard. Il n’avait que faire de la destruction et des meurtres organisés.

Se fut a ce moment qu’il eu un étrange rêve.

Il était dans le manoir de son enfance. Au dessus de la cheminée l’eternel portrait de famille. Son père, sa mère, son frère, et lui… Le regardant face au feu, son pire cauchemar : Alois. En costume rouge et noir. Canne à la main. Lui tournant le dos.

Alors qu’Leonid chercha à s’approcher une lourde poutre de bois s’abattit en face de lui. Leonid se rendit compte alors que c’était tout la bâtisse qui prenait feu et l’encerclait. Paniqué Leonid chercha une issue, c’est alors qu’il s’aperçu de la présence d’une bague au sol qui, étonnamment, éloignait les flammes. Hypnotisé Le jeune homme se baissa pour la ramasser, mais à peine eu t’il effleuré l’artefact qu’une immense flamme jaillit et d’elle sorti un énorme œil le fixant. Une voix sortit du néant questionnant l’humain.

-Je connais ton histoire, mortel ! J’ai vu t’as vie ! Je sais tout de toi ! Et de ta quête de Vengeance ! De nombreuses embuches ton chemin sera traversé ! Je veux les bruler ! Acceptes-tu mon aide ?

Leonid ne savait quoi penser, il pensait en avoir terminé avec sa vengeance. Mais cette pourriture existait encore, elle l’empêcher au fon de son être de vivre pleinement... Il était là pour retrouver l’assassin de ses parents. Faire abattre sa justice personnelle sur cet homme. But égoïste effectivement, mais dernier but de l’homme.

Il accepta le pacte, et le rêve se termina par un souffle de feu expulsant l’homme.

La base était en feu, les tirs ennemis arrivaient à atteindre le camp. Leonid prit rapidement une arme et partit défendre la position face aux tirs russes. Des drones volaient au dessus de sa tête, crachant des bombes. L’offensive ne faisait que commencer. Et déjà la base était perdue, mais Leonid refusait de ses rendre et continua de tirer sur se qu’il pouvait. Et c’est alors qu’il la vit, la bague de son rêve sur le sol à ses pieds, l’appelant.

Il l’attrapa, et de suite des flammes sortirent du bijou. Alors il décida d’appliquer sa vengeance en ce jour. On cofonderait ca avec un incident après tout. Il détruit le domicile des majors et tua alors pour de bon Alois O Hard.

Le jour suivant après la bataille, il fut appelé par des hauts gradés. Son artefact avait attiré l’attention et l’Europe voulait l’utiliser.

Durant plusieurs années et même après la guerre Leonid fut placé dans un camp d’entrainement pour y métriser son artefact. Son identité fut changée pour effacer son histoire, et il devint Enjolras Equiem.

Il finit par sortir du camp quand le projet fut abandonné. Il décida de quitter l’Europe pour rejoindre son frère. Sa vengeance accomplie il se retrouva sans but. Et se retrouva donc a errer sans but à Toronto.

Il devint l’assistant de son frère à l’université. Et vécus alors une vie sans grandes difficultés mais sans but.

Mais se fut en 2022 qu’une lettre bouleversa à nouveau les frères. En effet Ivan avait reçu une invitation pour une université d’Esthesia, invitation trop prestigieuse pour être refusée. En revanche il ne pouvait être accompagné que de sa famille proche. Et Leonid ayant changé d’identité ne se trouvait plus être son frère officiellement. Il fallut alors prendre sur sa personne et se faire passer pour l’amant de son frère pour entrer sur l’ile.

Les deux frères devinrent alors amant, même si dans l’intimité jamais il n’ont fait quoi que se soit. D’ailleurs c’est sur l’ile qu’Enjolras découvrit l’amour de sa vie : Emerias Cloud. Un professeur de karaté (logique). Ensembles ils vécurent le parfait amour clandestin, et le vivent encore.

Ce fut en 2023 qu’Enjolras passa le CIP, et il fut tiré au sort la même année par pur chance. Même si en sois c’était le cercle qui trouvait intéressant d’avoir un artefact empereur dans le sénat le véritable responsable. Se fut sa grande capacité oratoire et ses connaissances en politiques, qui lui fit devenir de plus en plus influant dans la sphère politique d’Esthesia. Pour que finalement il devienne Grand sénateur, sois dirigeant suprême d’Esthesia.

Et derrière l'écran, c'est qui ?

Salut ! On se passionne pour nos nouveaux membres !
•Ton petit surnom : Evy-san
•Ton âge : 21 ans
•Mais comment as-tu trouvé notre forum ? : Houhou le LOL
•C’est quoi ton avis dessus ? : Drapeau et frivolités.



© : Joy & crédit images

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Enjolras Equiem, Grand sénateur d'esthesia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Barjavel, René] Le grand secret
» Pierre Clostermann : Le grand cirque
» transport carton a dessin grand format
» Le grand jeté!!
» Le plus grand B25 RC au monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le cercle :: Administration :: Fiches des personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: